Blog

Suite au décès de Jean-Noël Rey et Georgie Lamon

Communiqué de presse

 

Nous avons appris avec consternation que deux Valaisans faisaient partie des 29 victimes de l’attentat survenu le 15 janvier à Ouagadougou. Jean-Noël Rey et Georgie Lamon étaient deux personnalités connues de notre canton, politiquement et humanitairement très engagées. Ils s’étaient rendus au Burkina Faso pour le motif le plus noble: pour l’inauguration de la cantine d’une école. Si quelqu’un dans notre pays est tombé au champ d’honneur, ce sont eux. Ils étaient allés aider les enfants d’un pays lointain, ils s’étaient investis dans le meilleur placement qu’on puisse faire, en Afrique comme partout : la jeunesse et l’éducation. Et ils ont été fauchés par l’obscurantisme, le fanatisme et la haine.

 

Leur mort tragique nous renforce à la fois dans notre détermination à promouvoir la formation scolaire partout dans le monde et dans notre résolution à ne pas laisser la moindre graine de fondamentalisme islamique germer sur notre sol. Nous sommes de tout coeur avec leurs familles dans ces moments de peine et nous promettons de ne pas les oublier. Nous exhortons tous les Valaisans à rendre hommage à ces nouveaux martyrs de la paix et de l’éducation.

Oskar Freysinger

Chef du Département de la Formation et de la Sécurité valaisan