Blog

Un corbeau au "Nouvelliste"?

Suite aux courriers grotesques d'un certain "Ector Batet" publiés dans le courrier des lecteurs, la rédaction du Nouvelliste valaisan a fini par s'apercevoir qu'elle était victime d'un faux nez. Ector Batet n'existe pas davantage que l'illustre Jean-Baptiste Botul, la source imaginaire de Bernard-Henri Lévy! Merci au Nouvelliste de s'en être rendu compte!

L'UDC Valais a tout de même publié sur son site un communiqué suite à cet exercice de ventriloquie anti-UDC dont le quotidien valaisan s'est fait le complice sans doute involontaire, mais aussi un peu désinvolte.

Pour le "Nouvelliste", l'UDC VS n'existe pas!

En cette année du Bicentenaire, le Nouvelliste a créé une rubrique retraçant les événements marquants de l'histoire du Valais entre 1815 et 2015. Il y fait de multiples références aux partis politiques, même aux minoritaires. A tous les minoritaires? Non. Uniquement au PS et au PLR.

Ainsi, qu'apprend-on dans le Nouvelliste sur l'année 1999, qui est l’année de la fondation de l’UDC Valais (15 juillet 1999)? On n'y apprend rien. Le Nouvelliste ne consacre pas un mot sur un évènement qui va secouer le landerneau politique valaisan puisqu’il aboutira, en 2013, à mettre fin à 150 ans de majorité absolue du PDC au parlement! Une révolution que ni le PS ni le PLR, ni les deux ensemble, n'ont jamais réussi à susciter.

On l'a déjà vu sur de nombreux exemples: pour la rédaction du NF, comme pour la Pravda jadis, ce qui ne doit pas exister ne peut pas exister. L'UDC, parti gouvernemental, n'a jamais été fondée dans ce canton au cours des deux cents dernières années d'histoire valaisanne. Elle n'existe donc pas!